AccueilHumanitaire

Humanitaire

 

Comment être plus solidaire ? Que puis-je faire pour leur être utile ? C’est le genre de réflexion qui, lorsqu’elle devient une évidence, nous pousse simplement à agir !

C’est ainsi que notre projet « Les Mères Veillent » a vu le jour. C’est aussi parce que dans le douillet d'un cabinet thérapeutique, il est parfois question de « comment donner sens à sa vie », « que faire pour se sentir en accord avec cette part de soi-même qui souhaite se donner, se rendre bénéfique aux autres ? ». Michèle Quintin en est ainsi venue à proposer des actions de bénévolat en Belgique, puis des initiatives de solidarité auprès de petites associations locales, dans des beaux pays moins favorisés que nous.


Notre projet « Les Mères Veillent »

Projet aide - solidarité à Bukavu, province du Kivu, République Démocratique du Congo.

Nous avons tenu à répondre au terrible appel des femmes et des enfants victimes de la guerre et des violences sexuelles sévissant à l’Est du Congo. Notre initiative se voulait effective, pour et avec des associations locales.

Pour Michèle Quintin, en 2008 c’est un véritable retour aux sources. « Née en Afrique et ayant vécu à Bukavu, jusqu'à mes 12 ans, ma première semaine sur place a été empreinte de nostalgie et de tristesse. Un vrai coup de blues après avoir rencontré les premières victimes et où je me suis demandée : «mais qu'est-ce que je suis venu faire ici ? Est-ce que d'une manière ou d'une autre je peux leur être utile ?». Elle part afin de déterminer sur le terrain s'il était possible de lancer un projet d'aide à ce type de victimes. Elle y rencontre des initiatives pleine de courage et de dignité, et en revient avec des idées très concrètes.

La deuxième fois, elle repart avec sa sœur Chantal. « Nous avons rencontré à Bukavu des personnes merveilleuses, Marie Masson du B-Dom, Sœur Natalina du Foyer Ek’Abana et le Dr Mukwege de l’Hôpital Panzi. Et définitivement, nous nous sommes dit : « Oui, il y a quelque chose à faire ! ».

En 2014, elles repartent pour la 4e fois avec une équipe de bénévoles (voir les Bourling’Aideurs).

LES FINALITES de ce projet en quelques mots :  
-          Aide plus particulièrement adressée aux femmes et aux enfants, notamment dans la région sinistrée du Kivu (R.D.Congo)
-          Implémentation de la technique de la relaxothérapie® utile en cas de stress et de traumatismes
-          Aide au ressourcement des intervenants (gestion du stress, yoga, pleine conscience)
-          Formations pour les intervenants (psychologie du stress, victimologie, techniques de détraumatisation)

$1   Objectif général : relance de l’énergie psychophysique, travail sur l'apaisement mental, visant la pacification et la non-violence.

Votre projet « Les Bourling’Aideurs »

Votre projet « Les Bourling’Aideurs ».
      Voyage solidarité dans différentes régions d’Afrique.

Ceci peut devenir votre projet : des vacances solidaires qui entraînent des actions positives pour les populations. Les adhérents voyageurs, lors de leur séjour, sont à ce titre sollicités pour le suivi du fonctionnement d'une action ou à la mise en place d'un nouveau projet. Des rencontres qui se veulent positives pour tous.

  • Positives pour le voyageur, dans l'esprit de la découverte, celle dont on revient grandi, des paysages de rêve dans les yeux, de la chaleur au coeur.
  • Positives pour nos hôtes dans les destinations visitées, dans l'esprit d'une collaboration, d'un échange et du respect - respect de l'environnement, de la culture, des objectifs des communautés locales.

 

 

 

  

humanitaire1

humanitaire2

Go to top